mercredi 19 septembre 2012

Mercredi 19 septembre (jr 22): Carrión de los Condes à Terradillos de los Templarios ( 26,3 km)

Les 3 meilleurs amis du pèlerin

Changement de programme aujourd'hui; nous devions marcher jusqu'à Calzadilla de la Cueza soit 16,8 km mais nous avons décidé de continuer jusqu'à Terradillos de los Templarios (9,5 km plus loin) car le temps est frais et venteux.  Nous gagnons ainsi une autre journée sur notre itinéraire, ce qui nous permettra peut-être de réaliser un projet que nous avons en tête.  Nous vous en reparlerons dans les prochains jours.

Ce matin je dormais tellement bien que Serge a dû me réveiller à 6h30. Nous allons déjeuner au restaurant La Corte où le serveur commence à nous connaître maintenant.  A 7h30 nous commençons à marcher à travers la ville où c'est l'heure de pointe des marcheurs tellement nous sommes nombreux.  

Comme nous marcherons 26,3 kilomètres aujourd'hui, je fais transporter mon sac à dos jusqu'à Terradillos et je voyage léger.  Coco, le petit ourson de Camille, a perdu ses amis, Doudou et Nga, qui partent avec le sac à dos de grand-maman. 

Selon moi, les 3 meilleurs amis du pèlerin sont : les ibuprophènes ( il paraît que ça guérit tous les maux de la tête aux pieds; les serviettes sanitaires (les pieds s'en portent mieux); la genouillère (pour les genoux faibles). J'ajouterais en 4e position, les transporteurs de sacs à dos (pour les corps malades ou fatigués).

Sur le chemin nous rencontrons deux dames françaises de la région de Charente en France; Martine possède avec son mari un vignoble où ils produisent du cognac et le fameux Pineau des Charentes, tandis qu'Isabelle vit sur une ferme avec son mari qui est aussi un gîte pour les passants.  Comme bien des français, elles marchent sur le Chemin pendant deux semaines à chaque anné. Elles s'arrêtent cette année à León.  Nous rencontrons aussi deux pèlerins, pas jasants du tout, qui voyagent avec leur âne.

Pèlerins voyageant avec un âne
 Pendant 16 kilomètres, nous marchons sur un sentier bien droit et dépourvu d'arbres, entre les champs de blé; heureusement que le vent nous accompagne car ce serait torride en pleine chaleur.  Nous ne rencontrons qu'une petite cantine sans toilettes, c'est donc pipi dans la nature.

16 kilomètres sur la meseta
Au bout de 4 heures, nous arrivons au village de Calzadilla de la Cueza où tous les pèlerins prennent d'assaut le restaurant Camino Real. Le propriétaire doit faire des affaires d'or car c'est le seul du village et l'unique lieu de ravitaillement depuis ce matin.

Il nous reste ensuite 9,5 kilomètres à parcourir sur un sentier qui longe la route 120 où passent de rares voitures.  Pour me distraire, j'écoute pendant deux heures du Gilles Vigneault sur mon MP3; ses rigodons me font marcher plus vite, "Gros-Pierre" me met la larme à l'oeil. Quand je fredonne le refrain "I love you, vous ne m'entendez guère, I love you vous ne m'entendez pas" de la chanson "I went to the market, mon p'tit panier sous mon bras", les pèlerins qui me dépassent rient beaucoup.  Lorsque nous arrivons à Terradios de los Templarios à l'albergue Los Templarios à 14h15, j'écoute "Madame Adrienne" et je pleure comme à chaque fois que j'entends cette chanson.

Albergue Los Templarios
Aujourd'hui Serge a marché avec une tendinite à une jambe; peut-être qu'il ne boit pas assez d'eau.  De la glace et des Advils le soulagent beaucoup.  Il commence à avoir le rhume aussi.  Décidemment, j'ai contaminé tout le monde.  Heureusement que j'avais réservé une chambre privée (36 euros, c'est pas cher) car il peut se reposer.

Notre chambre à l'albergue
Aujourd'hui nous avons marché pendant 6h45.

1 commentaire:

  1. Continuez les parents!!!

    Içi tout çe passe bien. Camille est contente de retourner à l'école et Chloé est contente que Camille sois retourné à l'école.
    Elle peut jouer en paix!

    PS Avez-vous pris une photo de Ginger 2?

    RépondreSupprimer