samedi 22 septembre 2012

Jeudi 20 septembre (jr 23): Terradillos de los Templarios à Sahagun (14 km)

Serge soigne sa tendinite

Nous sommes les derniers à quitter l'albergue ce matin.  Rien ne nous presse car nous n'avons que 14 kilomètres à marcher pour nous rendre à Sahagun où nous nous arrêterons pour la journée afin de permettre à Serge de soigner sa tendinite qui affecte ses deux jambes.  Il fait froid et nous partons avec chandails, manteaux et gants.

En entrant dans Moratinos, 3 kilomètres plus loin, nous voyons à notre droite les portes de caves à vin au bas de monticules de terre.  Ensuite le chemin grimpe légèrement .  Le soleil se montre et nous rangeons nos manteaux dans nos sacs.

Caves à vin à Moratinos
Au bout de 3 autres kilomètres, nous nous arrêtons à San Nicolas del Real Camino pour une pause-café à la jolie albergue Laganares, décorée avec goût.  En sortant du village, le chemin suit la route 120 jusqu'à Sahagun que l'on voit déjà apparaître au loin.  Près de l'église San Juan de Sahagun, nous voyons déjà des pèlerins attendant l'ouverture de l'albergue Le Cluny, qui ne nous inspire pas confiance.  Heureusement ce n'est pas l'endroit que nous avons choisi pour aujourd'hui.  Nous continuons jusqu'au bout de la ville où nous découvrons le Monastère bénédictin de la Santa Cruz.  C'est l'endroit idéal pour se reposer tellement c'est paisible.  Le décor a conservé son charme d'autrefois et l'édifice est bien entretenu.  Nous prenons une chambre privée (30 Euros) et décidons d'y prendre aussi nos repas, ce que nous ne regrettons pas car c'est excellent.

Monastère bénédictin de la Santa Cruz

Notre chambre au monastère
En route, nous avons croisé sur une terrasse Martine et Isabelle qui sympatisent avec Serge et partagent leur crème miracle "Gel professionel Silicium".   Après la sieste de l'après-midi, en se promenant en ville pour trouver un café internet que nous ne trouvons pas, nous rencontrons Sheila et Andrea assises dans les marches de l'albergue municipale située juste à côté de l'église San Juan de Sahagun peinte de couleurs vives.  Elles nous croyaient déjà très loin car elles ne nous avaient pas vus depuis deux jours.  Nous les amenons visiter le Monastère où nous logeons.

Église San Juan de Sahagun
Nous nous reverrons sûrement bientôt car nous nous rendons dans la même ville demain.

Aujourd'hui nous avons marché 4h00.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire