vendredi 28 septembre 2012

Jeudi 27 septembre (jr 30): Santibañez à Murias de Rechivaldo (16 km)

Un chef d'oeuvre de Gaudi

Nous nous levons sans bruit car les brésiliens dorment encore. Nous nous apprêtons à aller déjeuner au bar voisin mais il n'est pas ouvert bien que dans le guide "Miam-Miam Dodo" il est indiqué qu'il ouvre à 6h00.  Nous avalons une barre tendre avec de l'eau et nous nous résignons à attendre au prochain village (8 km) pour prendre notre café, lorsqu'en sortant de l'albergue à 7h15 nous voyons le propriétaire dans la porte du bar; nous pouvons finalement partir après le café du matin mais sans pain grillé ni marmelade car il n'en sert pas, sa femme dort encore.

Nous partons par un sentier rocailleux qui longe une ferme où les vaches sont déjà dans le pré.  Quelques kilomètres plus loin nous pénétrons dans une forêt de chênes verts puis arrivons à un kiosque où un jeune hermite offre, contre une contribution "donativo", des rafraîchissements et quelques aliments aux pèlerins. J'y trouve pour la première fois du voyage du beurre d'arachides qui au goût me semble passé date depuis longtemps.

Arrêt à un kiosque d'aliments tenu par un jeune hermite
 Au bout de 10 kilomètres, nous voyons apparaître au loin  la cathédrale d'Astorga; mais avant d'y arriver nous devons traverser San Justo de la Vega que l'on aperçoit au loin lorsque nous arrivons à la Croix de Santo Toribio.

Croix de Santo Toribio
Nous arrivons enfin à Astorga après avoir traversé les passerelles surplombant les voies ferrées et avoir longé la route qui nous conduit aux abords de la ville.

Arrivée à Astorga
Nous parcourons les rues, puis nous voyons se profiler le Palais épiscopal  qui dresse ses lignes néo-gothiques sorties tout droit de l'imagination de l'architecte catalan Gaudi. L'intérieur du palais est une pure merveille; c'est une visite qui vaut amplement les quelques euros que nous y avons laissés.

Palais épiscopal d'Astorga construit par Gaudi
Nous allons ensuite visiter la cathédrale dont la construction s'est étalée sur 300 ans, ce qui donna lieu à différents styles architecturaux: gothique à l'intérieur et baroque à l'extérieur.

L'intérieur de la cathédrale d'Astorga
Avant de repartir, nous cherchons un restaurant où nous pourrions goûter à la spécialité d'Astorga "El cocido Maragato", mais ils ouvrent tous à compter de 13h30.  Nos estomacs ne voulant pas attendre, nous nous rendons dans un café-bar où nous mangeons une salade et une bocadilla (sandwich avec du pain croûté).

Nous reprenons la route jusqu'à Murias de Rachivaldo qui se trouve à 4 kilomètres plus loin, et nous nous installons pour la nuit à l'albergue Las Aguedas qui est très bien aménagée et très paisible.  Nous terminons l'après-midi dans la cour intérieure en écoutant de la musique classique qu'un pèlerin fait jouer sur sa tablette (il a même apporté de petits haut-parleurs).

L'albergue Las Aguedas
Les hospitaleros nous servent un excellent souper et pour la première fois depuis le début du voyage on nous sert du brocoli.   Nous sommes 20 personnes dans un grand dortoir au haut plafond, les lits à deux étages sont confortables et nous avons chacun une couverture car les nuits sont fraîches en ce temps-ci de l'année.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire