lundi 15 octobre 2012

Dimanche 14 octobre: Cee à Fisterra (13 km)

Promenade du dimanche

Samedi après avoir déjeuner à l'hôtel Parador, nous quittons notre hôtel et partons en autobus pour la ville de Cee en vue de nous rendre au Cap Finisterre en marchant au cours de la journée de dimanche. Surprise! A la gare d'autobus, nous retrouvons Shaela et Andrea qui reviennent d'un séjour à Fisterra. Après bien des calins et des bisous, nous leur faisons nos adieux pour une dernière fois.

Notre chambre là-haut à la pension Libredon
Mais avant de raconter ce dernier périple, parlons un peu de notre expérience au luxueux hôtel Parador.  Il s'agit d'un hôtel historique 5 étoiles où le prix d'une chambre est de 196 euros, ce qui équivaut à 255 dollars canadiens.  Ils ont la générosité ??? d'offrir le repas chaque jour aux 10 premiers pèlerins qui se présentent munis d'une copie de leur compostela, devant l'entrée du garage.  Nous étions là dès 8h30 le matin, ainsi que 6 autres pèlerins.

A 9h00 un employé de l'hôtel nous fait entrer par la grande porte. "Ça y est", nous nous disons, "nous allons manger dans la belle salle à manger de l'hôtel".  Erreur.... il nous conduit jusqu'aux cuisines où nous attendons qu'on vienne nous porter 2 pichets de café et 2 pichets de lait ainsi qu'un plateau de petits pains.  Je demande, avec mon meilleur espagnol, si nous pouvons avoir du beurre et de la confiture.  La réponse est : NO.  Ensuite on nous fait descendre dans une petite pièce où nous pouvons déguster notre festin.  Puis nous repartons par le même chemin.  A part une histoire à raconter, ça ne valait pas le coup.  Nous avons eu, au cours de notre voyage, des déjeuners beaucoup plus copieux pour 2 euros accompagnés de sourires et de  de gentillesse. Ça c'est de la générosité.

Le déjeuner des pèlerins au luxueux hôtel Parador
Dimanche matin nous quittons Cee à 9h30 laissant derrière nous la baie, la plage et les jolies maisons de couleurs variés bâties en étages qui les entourent.

La jolie ville de Cee
 Rapidement nous arrivons à Corcubion où tous les habitants semblent sommeillés encore, tellement c'est tranquille dans les rues.  Même les petits bateaux dans la baie sont au garde-à-vous attendant de partir pour leur promenade du dimanche.

Dans la baie de Corcubion
Nous montons ensuite vers San Roque par un sentier qui longe un verger, où un paysan récolte ses pommes.

Un pommiculteur dans son verger
A la sortie du village Amarela, IMPASSE! Sur la route nous voyons d'un còté une affiche indiquant Cee et de l'autre Corcubion.  Nous n'y comprenons plus rien; aurions-nous tourné en rond sans s'en rendre compte?  Nous rebroussons chemin mais bientôt nous croisons des pèlerins qui nous disent qu'il s'agit du Comté de CEE et non de la ville. OUF! nous sommes rassurés et continuons notre route.

En marchant sans se presser,nous traversons les villages d'Estorde, de Sardiñeiro puis Escaselas qui sont situés à proximité de l'eau.  Le soleil et les nuages se disputent dans le ciel; nous avons même droit à deux minutes de pluie.

Rue d'Escaselas
A fisterra, nous descendons abruptement vers la plage et nous empruntons un trottoir de pierre qui traverse toute la ville, rendant notre promenade bien plus agréable qu'en marchant sur le bord de la route.  Le temps avance et il est maintenant 13h30.  Nous décidons d'aller dîner au restaurant O Centolo situé au 2e étage devant la marina. Le service est lent mais la nourriture excellente. Il est 15h00 et nous n'avons plus suffisamment de temps pour nous rendre au Cap Finisterre.  Nous flânons sur le bord du quai à regarder les promeneuses espagnoles en talons hauts et les pèlerins qui défilent, se reconnaissent et s'embrassent.  Un tour de ville, un café sur le bord de l'eau puis nous repartons par autobus à 16h45 pour Cee où le confort de l'hôtel Insua à Cee nous attend.

La ville de Fisterra

Un dernier regard sur Finisterre au loin
Lundi nous repartons pour Santiago où nous passerons une nuit avant de prendre l'avion pour Barcelone.  Et oui, nous avons changé nos plans; au lieu d'aller à Paris, nous irons découvrir Barcelone pendant 4 jours.  Nous vous ferons part de nos impressions et de nos aventures dans nos prochains messages.

1 commentaire:

  1. Bonjour à vous deux,
    Quel changement! Merci de nous faire découvrir Barcelone par tes commentaires et par les adresses internet. Amusez-vous bien
    ta soeur Louise

    RépondreSupprimer